Le tapis de peau

Lors d’un témoignage, les faits relatés par la victime sont rarement une partie de plaisir. Elle a dû prendre sur elle pour les assumer et les raconter au plus juste, avec ses souvenirs et ses émotions exacerbées. Je ne refuserai jamais de chroniquer un témoignage, et remercie Lorane Webart pour sa confiance en me soumettant le sien.

Lire la suite

La Route des Gitans

« Il sentait auprès de lui son égérie, son idéal, son fantasme féminin, mais pour cela, il avait franchi le cap fatal. Il était devenu déserteur, un homme à abattre ! Quelque part, au fond de lui, malgré le tragique de la situation, il était apaisé, il se sentait enfin lui-même. La mort ne lui créait plus de tourments, il humait cet instant d’euphorie comme un parfum interdit, il atteignait ce que son grand-père Sigmund appelait « l’harmonie universelle ». »

Lire la suite