Premières Lignes #17

Juste un regard

de Harlan COBEN

Nouveau billet pour ce rendez-vous hebdomadaire, initié par Aurélia du blog Ma Lecturothèque : les premières lignes d’un livre que j’ai lu et apprécié, ou qui se trouve toujours dans ma PAL.
Si vous souhaitez participer aussi, n’hésitez pas à mettre un commentaire avec le lien de votre article pour que je puisse vous ajouter à la liste. 😉CVT_Juste-un-regard_1425

483 pages – Éditions Pocket – Paru le 13/04/2006

Dans la pièce sans fenêtres au décor de grisaille, régnait une atmosphère lourde et immobile, le même genre de silence feutré que quand la musique démarre et qu’aucun des deux partenaires n’ose ouvrir la danse. Scott a risqué un petit signe de tête. Le tueur, dans son uniforme orange de détenu, s’est borné à le dévisager. Joignant les mains, Scott les a posées sur la table métallique. Le tueur – Monte Scanlon, d’après son dossier, mais ce n’était sûrement pas son vrai nom – aurait sans doute fait pareil s’il n’avait pas été menotté.
Pourquoi, s’est demandé Scott pour la énième fois, pourquoi suis-je ici ?
Sa spécialité, c’était de traquer des politiciens véreux – activité florissante dans son État natal du New Jersey –, mais trois heures plus tôt, Monte Scanlon, exécuteur des basses oeuvres devant l’Éternel, était enfin sorti de son mutisme pour formuler une requête.>br>Sa requête ?
Un entretien privé avec le substitut du procureur, Scott Duncan.
C’était étrange pour une multitude de raisons, notamment : primo, un assassin n’est généralement pas en mesure de formuler des requêtes ; et secundo, Scott n’avait jamais entendu parler de Monte Scanlon.
Il a rompu le silence.
– Vous avez demandé à me voir ?
–Oui.Scott a hoché la tête et attendu la suite. Rien ne venait.
– Alors, que puis-je faire pour vous ?
Monte Scanlon continuait à le fixer. Soudain, il a dit :
– Vous savez pourquoi je suis ici ?
Scott a jeté un oeil autour de lui. En dehors de Scanlon e de lui-même, il y avait quatre autres personnes dans la pièce. Le procureur Linda Morgan, adossée au mur du fond, histoire d’imiter la posture nonchalante de Sinatra appuyé contre un lampadaire. Derrière le prisonnier, se tenaient de gros matons, des quasi-jumeaux, les bras comme des troncs d’arbre et le torse de la taille d’une armoire ancienne. Ces deux agents effrontés, Scott les avait déjà rencontrés, il les avait vus accomplir leur tâche avec une sérénité de professeurs de yoga. Mais aujourd’hui, en présence de ce détenu pourtant bien entravé, même eux avaient l’air à cran. L’avocat de Scanlon, une espèces de furet qui empestait une mauvaise eau de toilette, complétait le tableau. Tous les regards étaient rivés sur Scott.
– Vous avez tué des gens, a-t-il répondu. Beaucoup de gens.

Résumé:
Et si votre vie n’était qu’une simple imposture ?
Si l’homme que vous aviez épousé dix ans auparavant n’était pas celui que vous croyez ?
Si tout votre univers s’effondrait brutalement ?
Pour Grace Lawson il aura suffi d’un seul regard sur une vieille photo prise vingt ans plus tôt et porteuse d’une incroyable révélation pour que tout s’écroule. Ses souvenirs, son mariage, ses amis : tout n’était qu’un tissu de mensonges. Mais le cauchemar ne fait que commencer..

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

• Au baz’art des mots
• Light & Smell
• Les livres de Rose
• Lady Butterfly & Co
• Le monde enchanté de mes lectures
• Cœur d’encre
• Les tribulations de Coco
• Vie quotidienne de Flaure
• Ladiescolocblog
• Selene raconte
• La Pomme qui rougit
• Les lectures d’Emy
• Aliehobbies
• Ma petite médiathèque
• Pousse de ginkgo
• À vos crimes
• L’univers de Poupette
• Le parfum des mots
• Chat’Pitre
• Les lectures de Laurine
• Lecture et Voyage
• Eleberri
• Les lectures de Nae
• Prête-moi ta plume
• Tales of Something
• Ju lit les mots
• Read For Dreaming

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s